Risque Sécheresse

Niveau de sécheresse dans le Gard

photo SDIS 30

Ce site présente les mesures de suspension ou de limitation prises par les préfets à partir des données fournies à titre indicatif par les services départementaux de l'état.

Mesures prises par la Préfecture

 Le 24 août 2022, Mme la Préfète du Gard a consulté le comité de suivi de la sécheresse pour faire le point sur la situation hydrologique du département.

 

Le niveau des cours d'eau, et celui des nappes dans une moindre mesure, a bénéficié des cumuls de pluies tombées sur le département lors des différents épisodes orageux de la semaine dernière.

Les volumes sont toutefois restés modestes et les cours d'eaux ont retrouvé des débits faibles pour la saison. Dans le même temps, la baisse des températures et la fin de la saison touristique entraînent une consommation moindre sur l'alimentation en eau potable.

 

Le soutien d’étiage du barrage de Sénéchas, en amont de la Cèze, arrive à sa fin tandis que sur le Gardon d'Alès, le barrage des Cambous a pris le relais après la fin du soutien d'étiage assuré par le barrage de Sainte Cécile d'Andorge.

 

Les conditions climatiques annoncées pour les prochains jours par Météo-France ne sont pas de nature à modifier la tendance.

 

Compte tenu de l'ensemble des données recueillies, Mme la préfète du Gard a donc décidé, de :

 

  • Maintenir les zones Gardon aval, Cèze amont, Cèze aval et Vidourle en crise ;
  • Déclasser les zones Gardons amont et Hérault en alerte renforcée ;
  • Déclasser la zone Ardèche gardoise en alerte ;
  • Maintenir les zones Dourbie-Trévezel et Vistrenque-Costières et Vistre en alerte ;
  • Maintenir la zone Rhône et Camargue gardoise en vigilance.

 L'arrêté préfectoral n° 30-2022-08-24-00002 du 24 aout 2022 actualise les mesures de restriction temporaire des usages de l'eau dans le département du Gard.


Détails des mesures en fonction du classement de chaque zone

Sur les territoires classés en vigilance  :

 il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Sur les territoires classés en alerte de niveau 1 à 2 :

 

En niveau d'alerte (niveau 1) , le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d'horaires pour l'arrosage sont mises en place. Sont interdits l'irrigation agricole et des jardins potagers entre 10 h 00 et 18 h 00 (sauf pour les modes d'irrigation économes en eau type goutte à goutte). Pour l'arrosage domestique (pelouses, jardins d'agrément ...), des terrains de golf, l'interdiction s'étend entre 8 h 00 et 20 h 00.

 

En niveau d'alerte renforcée (niveau 2), les interdictions concernent :

  • le remplissage complet des piscines privées,
  • le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert,
  • l'arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics.
  • L'irrigation agricole et l'arrosage des jardins potagers sont interdits entre 8h00 et 20h00 (sauf pour les modes d'irrigation économe en eau), voire une nuit sur deux si l'eau est prélevée dans un cours d'eau ou dans sa nappe d'accompagnement.

Ministère de l'Ecologie

Vous trouverez ci-dessous un texte très complet sur la sécheresse :

et un mémento sur la gestion de la sécheresse par le ministère de l'environnement :